search
top

Les réserves d’or des banques centrales

Les banques centrales tiennent un rôle crucial pendant les crises économiques. Durant celles-ci, elles cherchent à stocker assez d’or pour absorber le choc économique. Curieusement, on remarque que ces derniers temps les banques centrales des pays émergents en ont acheté beaucoup. De quoi attiser la curiosité sur ces fameuses réserves d’or.

Un petit aperçu des réserves d’or des banques centrales

reserveorLes réserves d’or des banques centrales des pays du monde ont été estimées à plus de 30 000 t en 2012. De toutes les banques centrales, c’est celle des États-Unis détient la plus grande quantité d’or avec plus de 8 000 t dans ses coffres. Toutefois, la zone euro regroupe a elle seule la moitié des stocks d’or des banques centrales.
Les réserves d’or des banques centrales ont doublé entre 1996 et 2007. Cependant, si dans les années 60, elles détenaient la moitié de l’or de la planète, aujourd’hui, cette proportion n’est plus que de 20 %.
Enfin, il faut savoir que certaines institutions stockent de l’or à l’instar du Fonds monétaire international (FMI) ou des banques centrales.

Les réserves d’or, un pouvoir immense aux mains des banques centrales

La Réserve fédérale américaine garde aussi l’or d’autres pays, comme l’Allemagne, donnant lieu a des situations rocambolesques : en 2012, l’Allemagne a souhaité le rapatriement de son or. Deux ans plus tard, ils n’auront pu en transférer que 10% avant de finalement renoncer.
Grâce à leur pouvoir d’achat, les banques centrales peuvent faire la pluie et le beau temps sur le marché de l’or. En augmentant leur achat, elles favorisent l’accroissement des cours, dans le cas contraire, elles accélèrent la diminution des prix.
La réserve d’or des États-Unis entretient également la domination du dollar. Voilà pourquoi malgré la colossale dette américaine et la forte dépréciation de ces dernières années, le dollar parvient à se maintenir en tant que principale monnaie d’échange international.

La Chine accroit ses réserves d’or, vers une redistribution des cartes ?

Au cours de ces deux dernières années, la banque centrale chinoise a acheté l’équivalent de la réserve d’or française, soit 2 400 t. Curieusement, la réserve d’or officielle de la Chine, elle, est estimée à moins de 1 500 t.
Depuis 2002 et le lancement du Shanghai Gold Exchange, la Chine accroit son influence sur le marché de l’or. En 10 ans, Shanghai est devenu la première place d’échange de l’or et tout récemment, la Chine vient de franchir un nouveau palier : elle a ouvert un nouveau marché de l’or dans la zone franche de Shanghai auquel pourront accéder les investisseurs étrangers.
Étant donné que les transactions sont libellées en Yuan, la Chine espère ainsi accélérer l’internationalisation de sa monnaie. Un des nombreux exemples démontrant les enjeux que la maîtrise des réserves d’or représente pour l’économie mondiale.

top