search
top

La consommation de l’or en Asie

La consommation d’or en Asie reflète le progrès économique réalisé par cette région. États, industries, particuliers, tous les acteurs économiques investissent dans l’or. Faisons un point rapide.

Des chiffres explicites

Première consommatrice mondiale d’or, la Chine a détrôné l’Inde qui a longtemps occupé cette place. Sous l’impulsion de ces deux pays, l’Asie représente aujourd’hui un gros marché pour les vendeurs d’or. En 2012, presque la totalité des 1 500 tonnes d’or exportées par la Suisse était destinée à l’Asie.
Selon le rapport publié par le Conseil mondial de l’or, la Chine a acheté plus de 1 000 tonnes d’or en 2013 contre environ 970 tonnes pour l’Inde. L’Indonésie, le Vietnam et la Thaïlande ont quant à eux acheté près de 300 tonnes d’or.

L’aspect culturel

D’après les chiffres publiés par le Conseil mondial de l’or, la demande d’or sous forme de bijoux a atteint plus de 3 800 t en 2013. Grâce à l’amélioration de leur pouvoir d’achat, les Asiatiques achètent de plus en plus de bijoux.
L’or est lié à de nombreuses traditions en Asie, notamment le mariage. Les bijoux en or constituent des cadeaux de grande valeur. Au Vietnam par exemple, les bijoutiers célèbres consomment plus de 3 tonnes d’or lors des seules périodes de mariage.

fete-asie
L’achat d’or y intéresse particulièrement la classe moyenne. D’ici 2020, elle représentera plus de 650 millions de personnes de la population de l’Asie du Sud-est. Vu le grand respect porté aux cérémonies traditionnelles et en comptant sur le fait que l’or est un signe de richesse extérieur très apprécié par cette culture, on peut décemment avancer que la demande en or ira en augmentant dans cette partie du monde.

Une protection économique

Pour les particuliers, en plus de son rôle culturel, l’or joue aussi un rôle économique important : pour lutter contre une inflation galopante, les Asiatiques investissent leur épargne dans de l’or.
Au niveau macro-économique, l’or y assume pleinement son rôle de valeur refuge. Les banques centrales achètent de l’or en vue de se protéger des fréquentes fluctuations de l’euro et du dollar.
Mais derrière cette consommation asiatique de l’or se cache aussi une stratégie monétaire : contrecarrer la domination du dollar. En lançant un marché international de l’or coté en Yuan, la Chine place ses pions et espère mettre fin au règne du dollar américain en tant que monnaie de référence sur le marché international.

top